[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Association L'homme et sa prostate]

Note : cet article ne peut se substituer à l’avis de votre médecin.

Les vacuums ne sont pas remboursés. Il est préférable de choisir un modèle agréé médical.


Avantage : le vacuum peut être utilisé conjointement avec comprimé ou piqûre.



Terminons avec ce dessin humoristique qui traduit bien la difficulté qu’à Nestor à proposer la médication adaptée.

Voici 2 exemples de pompes à érections :

- le modèle de gauche est ce qui se fait de plus simple. Un cylindre et une poire à main qui permettent le gonflement du pénis. L’érection retombe dès le retrait du cylindre.

- le modèle de droite est ce qui se fait de mieux car il est être livré avec les indispensables accessoires dont des anneaux péniens de qualité.

Ceci est dû au fait que la dépression attire le sang à partir du système veineux (et non artériel comme pour la piqûre), ne permettant pas une pression suffisante sur les veines périphériques.

Ce retour sanguin s’appelle la fuite veineuse.

Issu du système veineux, le sang gonflant le pénis donne une sensation de fraîcheur par rapport à la piqûre.

Faisant garrot (risque de gangrène pour non oxygénation du pénis), cet anneau ne doit pas être porté plus de 30 minutes. Il ne faut pas s’endormir avec.

Outre le fait que se piquer n’est pas évident à première vue, bien que la piqûre en elle-même ne se sente pas, la grande difficulté consiste à trouver la bonne dose pour ne pas développer de priapisme, ni douleur. Il faut d’abord se piquer à faible dose puis augmenter progressivement jusqu’à trouver la bonne dose pour une érection de durée satisfaisante sans gêne.

Le priapisme, érection de trop longe durée, est totalement néfaste aux tissus qui ne sont plus suffisamment oxygénés. En rappel, c’est le circuit sanguin qui apporte l’oxygène aux cellules.

Les produits actifs n’agissent que sur les corps caverneux, ceux qui provoquent la rigidité du pénis. Le corps spongieux et le gland restent donc flaccide. La sensibilité nerveuse du gland est inexistante.

Nécessitant une ordonnance, les piqûres sont remboursées.


Attention : ayant pratiquement la même action, il ne faut pas prendre de comprimé conjointement à la piqûre.



Le vacuum ou pompe à érection


Lié à un effet mécanique, celui-ci fonctionne pour toutes les causes de l’insuffisance érectile : âge, prise de médicaments, diabète, opération chirurgicale, radiothérapie…


Le pénis introduit dans un cylindre, on y fait le vide pour créer une dépression et y attirer le sang.

Le vacuum a pour avantage sur la piqûre de gonfler les 3 corps, caverneux et spongieux, donc le gland.

Son défaut est de nécessiter la pose d’un anneau pour éviter le retour sanguin, comme le montre le dessin ci-dessous.

Marques : Edex, Caverject

Attention : il ne faut pas se piquer n’ importe ou !

La piqûre


Elle agit quasiment dans tous les cas, envie sexuelle ou pas.

Si le contenu de la seringue ne vous fait pas d’effet, c’est en général que vous avez injecté le produit trop profondément, dans l’urètre.

Marques : Viagra, Levitra, Cialis.


Existant en différents grammage, selon les marques et le but recherché, ils peuvent engendrer des effets secondaires.

Comprimés de 10 ou 20 mg, ils peuvent êtres coupés en 2 ou 4 selon les nécessités, car non remboursé ils restent onéreux.


Il existe des boîtes de comprimés dosés à 5 mg destinés à faire une cure pour notamment favoriser la récupération érectile après chirurgie de la prostate. Pris tous les jours ou tous les 2/3 jours, ils favorisent le relâchement des vaisseaux sanguins du pénis, favorisant petit à petit l’afflux sanguin.

Attention aux contre-indications.

Ils sont délivrés sur ordonnance.

Comprimé, piqûre, vacuum


Quelles actions ? Quels mélanges ?



Les comprimés


Quel que soit leur marque, les comprimés ne peuvent agir sans une réelle motivation sexuelle.

Il sont préconisés quand un homme ne peut obtenir ou conserver son érection.

Création: Jean Frichet - Réalisation: Jacques Stevens

Tous droits réservés 2011 © Association "L'homme et sa prostate "