[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] [Association L'homme et sa prostate]


L’appareil urinaire


Les reins, en filtrant le sang, produisent des déchets qu’ils éliminent par l’urine ainsi que l’excédent d’eau contenue dans le corps.

L’urine, produite en continue, passe par les uretères pour remplir la vessie qui peut accueillir 1 litre de liquide en se détendant peu à peu. Dès que la vessie contient environ 0.3 litre de liquide, la pression donne envie d’uriner. L’urine est évacuée périodiquement par l’intermédiaire du tuyau central appelé urètre : c’est la miction.


La miction est un processus actif volontaire qui est sous contrôle d’un dispositif musculaire contrôlé par le cerveau et la moelle épinière.


Une infection urinaire peut rendre les mictions douloureuses et difficiles. Un adénome, par augmentation du volume de la glande, peut compresser l’urètre et gêner les mictions. Un cancer de la prostate ne génère pas en général de tels troubles : il n’en est que plus dangereux.




Les sphincters


Le dispositif musculaire de la régulation de la miction est constitué de 2 sphincters qui sont des muscles à part entière.



Le sphincter du col vésical


Le sphincter du col vésical (en haut), ou sphincter lisse interne, est contrôlé par le système nerveux végétatif, indépendant de la volonté; c’est le sphincter réflexe.


Ce sont des palpeurs internes à l’enveloppe de la vessie qui commandent la contraction de ce sphincter en fonction de son remplissage.


graphic






















Le sphincter urétral


Le sphincter urétral (en bas), ou sphincter strié externe, est contrôlé par le cortex cérébral, dépendant de la volonté.


C’est le sphincter de l’action volontaire, celui qui a la meilleure résistance à la pression. Après la miction, c’est celui qui se ferme le premier.

Placé sous la prostate, à quelques millimètres de celle-ci, il en est plus ou moins proche selon les individus.


Lors de l’ablation de la prostate, le geste chirurgical peut l’endommager à des degrés divers. Certains traitements peuvent aussi avoir une incidence sur son bon fonctionnement.




L’action des sphincters ne permet pas la simultanéité des 2 fonctions, urinaire et reproductrice.


Qu’est-ce que l’appareil urinaire ?

Les sphincters ?

Création: Jean Frichet - Réalisation: Jacques Stevens

Tous droits réservés 2011 © Association "L'homme et sa prostate "